Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Pierres Papier Ecrin - Episode 13 : l'opale

Pierres Papier Ecrin - Episode 13 : l'opale

Le 10 septembre 2017
Pierres Papier Ecrin - Episode 13 : l'opale
Le nom de la pierre vient du mot sanskrit « upala » qui signifie pierre précieuse. La famille des opales comprend trois groupes : les opales précieuses iridescentes dites « nobles », les opales de feu, d’un rouge vermillon, et les opales communes, très répandues.
 
L’opale noble a une particularité : son « iridescence », qui rappelle les couleurs de l’arc-en-ciel. L’opale contient toujours de l’eau (30% de la pierre au maximum), et avec le temps, la déshydratation peut causer des fissures et ôter l’ « iridescence ». On distingue des opales blanches et d’autres noires, plus rares.
 
Les premiers gisements furent en Tchécoslovaquie, et ensuite en Australie. Autrefois, l’opale noble passait, en Europe, pour une pierre maléfique  alors qu’elle était symbole  de fidélité et d’espoir en Orient.
 
L’opale de feu, nommée ainsi pour sa couleur, est laiteuse, trouble et sont très sensibles aux chocs violents. Les gisements se trouvent au Mexique mais aussi en Australie, au Brésil ou aux Etats-Unis par exemple.
 
L’opale commune est la plus répandue. Elle est souvent opaque et sans opalescence.
 
Les Grecs considéraient l’opale comme porteuse d’espoir et symbole de pureté. Aujourd’hui, elle est utilisée en lithothérapie pour calmer, apaiser et ouvrir l’esprit à la vie spirituelle.
 
Ces informations sont issues du Guide des Pierres précieuses de Walter Schumann, de diverses sources Internet et de nos connaissances personnelles